• 1399 visits
  • 5 articles
  • 4 hearts
  • 476 comments

Index - Sommaire - Questions - Autres ... 29/10/2008


x___ Dernières Nouvelles___x


Post-it du 15.11 : Désolée de ce fâcheux "petit" contretemps -_-' Pendant un moment plus de net donc voila quoi x___x
Bref pour vous dire que je vais refaire un grand retour sur scène en mettant 4 chapitres de consolation (pour moi surtout lOol o__o)

Bisoùùus (Kk`)



x___ Index du blog___x



Ben bienvenue ^^ ...
Essentiellement un blog qui va contenir des Fictions Drago / Hermione...
Des One-Shots, Fanarts, etc.

Si vous voulez être prévenus, laissez 3 com's sur cet article.
Attention : Laisser au moin un com à chaque chapitre pour continuer à être prévenu... - en rapport merci -

Prévenus :

x__Draay-Mioone __x__ Hermy-Drago-Love-Forever__x__ EmmaLoveDrago27 __x__ DrayLoveMione __x__ Love-Story-HermioneDrago __x__ Love-Story-Drago-Hermione __x__ Hp-Drago2 __x__ Draymioneforthelife __x__ x-MyFanfics-Hp-x __x__ Amour-ou-Haine __x__ DragoHermioneloveStory __x__ Pseudowey __x__ Fakee-Face __x__ Love-de-Drago-Malfoy __x__ Draco-Hermy-Story __x__


x___Sommaire du blog___x

» Fic n°1 : Drôle de tube...

___ » Narrateur omniscient avec inclusion dans les pensées des personnages + POV quelquefois
___ » Couple principal : Dray - Mione
___ » Personnages principaux : Drago, Hermione, Harry, Ron, Ginny, Voldemort, Blaise Zabini.
___ » En cours d'écriture ( Actuellement deux chapitres )
___ » Chapitres a prévoir : Au moins 25

_______ » Chapitres :

__________ • Chapitre 1 : Poudlard Express [ En ligne ]
__________ • Chapitre 2 : Arrivée et Tube à Paillettes [ En ligne ]
__________ • Chapitre 3 : Première Journée (Partie 1) [ En ligne ]
__________ • Chapitre 4 : Première Journée (Partie 2) [ En cours d'écriture ] - 2O %

x___Informations___x

» J'suis ouverte à tout types de questions, sauf celles qui concernent l'avenir de mes fics ^^
» J'accepte les tags =)
» J'accepte les amis
» Je lis les pubs
» J'accepte toutes sortes de critiques, je veux juste qu'elles soient constructives =)
» Je ne rends pas les com's, j'y répond... Nuance !
» Je rappelle que pour être prévenu, il faut laisser 3 commentaires sur cet article (une fois ça suffit)
» Et, laisser un commentaire sur chaque chapitre (parties comprises =$)




Bonne visite =)


Draymione-x3

Fic : Drôle de tube... - Chapitre 1 : Poudlard Express. 13/10/2008

Hermione Granger regardait patiemment autour d'elle. Pour se détendre, elle sortit son iPod et mit le volume à fond. Il était 10h47. Elle observait les alentours. Sur le quai de la voie 9 ¾, elle voyait les premières années monter leurs malles avec peine dans le train. Plus loin, un groupe d'amis discutait tranquillement, en riant aux éclats. Elle eut un pincement au coeur. Harry et Ron lui avaient tellement manqué. Elle tremblait rien que d'y penser. Mais quelque chose lui redonnait envie de continuer cette année : l'ensigne de préfet-en-chef brillait tranquillement et fièrement sur sa tunique rouge vif. Avec la tenue qu'elle avait enfilé, elle risquait de faire des ravages cette année. Ses formes étaient devenues généreuses et laissaient entrevoir un magnifique corps bien sculpté...ah ça oui, qu'elle en ferait des ravages cette année ! Tout d'un coup, quelqu'un lui sauta sur le dos. Elle frissonna :

??? : Hey, Mione ça va ?
Hermione : HARRY ! Tu m'as fait flippette, ne recommence jamais ça.
Harry : Tu peux parler, y'a un truc qui m'a démonté le bras, là sur ta poitrine.
Hermione rougit. Et elle se souvint de son enseigne, elle se mit à rire sous les yeux ronds d'Harry.
Hermione : Enfin bref, où sont Ron et Ginny ?
Harry : Gné ? Ah, ils arrivent, Coq est coincé dans le coffre. Comme c'est pas mon hibou... j'men fiche un peu.
A ce moment là, deux tignasses plus rousses que les autres se frayaient un chemin à travers la foule. Hermione entendit des bougonnements. « Pas de doute, ça c'est bien Ron ! pensa-t-elle joyeusement ».
Ron : Salut, Mione, alors ces vacances ?
Ginny : Pourquoi t'es pas venue au Terrier cette année ? C'est la dernière !
Hermione : Bah....j'étais en vacances avec mes parents dans la neige. Mon hibou arrivait pas à avancer.
Ginny : Bon... On monte ?
Hermione : Ok.

De l'autre côté du quai, Drago Malefoy et Blaise Zabini « mataient » les alentours à la recherche de jolies filles qu'ils n'auraient pas encore séduits.

Drago : Ouah, regarde la bombe là-bas !
Blaise : Comme elle a l'air bonne !
Drago : On parie, 20 gallions que c'est moi qui la pécho en premier.
Blaise : 30 ! Chuis sûr de gagner, ton engin il est trop fatigué.
Drago : Eh non, toujours en forme ! Alors Drago Jr, comment ça va en bas ?
Blaise : Va pour 30 alors. Tu fais le premier essai ?
Drago : Ok.

Ils firent claquer leurs mains et s'approchèrent de la fameuse jeune fille. Drago arriva à quelques mètres d'elle, et fit demi-tour, horrifié.

Drago : Laisse tomber le pari, j'lai déjà pécho, elle.
Blaise : Bah elle t'excite toujours autant le piquet, vieux.
Drago lui jeta un regard noir.
Drago : Bah non, elle traîne avec Saint-Potty et Weasmoche. Mais......attend !
Blaise : Oh non, me dit pas que...
Drago : La sang-de-bourbe ! Bordel de merde.
Blaise : T'sais quoi j'te la laisse, va jouer au pari, j'te donnerais tes Gallions plus tard - ahahah -.

Blaise se mit à rire ouvertement, pendant que Drago se demandait dans quoi il s'était fourré.

10h58. Harry, Ron, Hermione et Ginny allaient monter dans le train quand ils se firent interrompre :
Hermione : J'fais pas le voyage avec vous, j'dois aller dans le compartiment des préfets.
Harry, Ron : Ok, fait pas n'importe quoi, hein ?
Ginny (chuchotant pour que seule Hermione l'entende) : En espérant qu'il soit beau gosse, ton homologue !
Hermione grogna, et Ginny éclata de rire.

Hermione monta dans le train et alla jusqu'au bout. Elle ouvrit la porte du compartiment réservé aux préfets. Il était vide. Elle s'appuya sur une banquette, et ressortit son iPod, le remettant à fond. Elle était en plein milieu de sa revue filles quand elle entendit la porte claquer. Elle sursauta.

??? : Oh nan, seigneur dieu, dites moi k'cest pas vrai !
Hermione : Gné ?

Hermione leva les yeux et vit une chevelure blond platine la fixer avec des yeux exprimant le dégoût, la haine, et l'effroi. Yeux bleus-gris, teint pâle, avec des lèvres roses.

Hermione : Casse-toi, Malefoy, pas besoin d'une fouine dans ma vue.
Drago : Tu crois que j'ai besoin d'une sang-de-bourbe moi ?
Hermione : Oh, les cotons tiges, ça existe, en plus va t'en, mes yeux me brûlent !
Drago : Hein ?
Hermione : Deux ! Imbécile.
Drago (fier de lui) : Trois !
Hermione (sarcastique) : Soleil. Allez retourne au poulailler.

Drago ne dit rien et soupira. « No comment, pensa-t-il. La salopiote, elle a appris l'humour pendant les vacances. » Pendant ce temps, Hermione lisait sa revue en catégorie "Tips Coiffures". Elle avait suivi les instructions, et s'était retrouvée avec une belle coiffure, des cheveux lisses avec deux mèches devant. Drago l'avait remarqué, et cela ne l'avait pas laissé indifférent. « J'ai un plan pour gagner mon pari, pensa-t-il. Suffit d'le mettre à exécution. Et faudra j'prenne ma revanche niveau blagues. Elle mène 1-0, l'imbécile. »
Drago s'approcha d'Hermione doucement, de façon à ce qu'elle n'entende pas derrière sa musique. Mais il fut surpris, car Hermione écoutait un morceau de Rock.

Drago : AAAAAH ! C'est quoi cette merde !
Hermione (riant aux éclats) : Ca s'appelle un lecteur mp3, ça sert à écouter d'la musique.
Drago : Sympa.
Hermione : N'y pense même pas !

Car en effet, Drago avait approché ses mains du iPod que tenait Hermione. Elle retira ses mains et lui envoya une claque magistrale dans la joue. On entendit un bruit sonore. Drago avait la rage, si bien que, il arracha des mains le iPod de la jeune fille. Elle se mit à la courser dans tout le compartiment. Elle trébucha, et il la rattrapa, au moment de tomber par terre, Drago se retrouva à califourchon sur la jeune fille. Ils ne dirent rien, et rougirent.

_______________________________________________________

Voilà...
J'continue cette fic, ou pas ?!
Bisous_ (K)

Taguée x___x 29/10/2008

J'ai été taguée par
Malefoy-Love-Hermione ___ [ A qui je passe le bonjour xD ]


Règlement des Tags :

Chaque personne taguée doit indiquer le nom de la personne qui l'a taguée ainsi que le règlement des tags sur son blog.
Ensuite, elle doit écrire 7 choses la concernant.
Pour terminer, elle tague à son tour 7 autres personnes qu'elle doit énumérer sur son blog.
Ne pas oublier de prévenir par comm's les personnes taguées.


7 choses sur moi :


» J'mappelle Sara
» Je suis énormément maniaque =$
» J'ai une affreuse manie a vouloir tout contrôler
» J'fais du basket depuis 6 ans
» J'adore les fictions
» Je suis demi-italienne, demi-capverdienne x3
» J'adore PacMan (L)

Fic : Drôle de tube... - Chapitre 2 : Arrivée et Tube à Paillettes. 28/10/2008

Résumé du chapitre précédent - [ Poudlard Express ] -

La septième année commence, tranquillement. Hermione retrouve ses meilleurs amis, mais cette année, elle a drôlement changé de physique... elle risque de faire des ravages. Ce qui va entraîner Drago à faire un pari avec Blaise Zabini. Et un drôle de pari... celui de coucher avec Hermione. Drago va accepter ce pari en sachant l'identité de la jeune fille un peu trop tard... en ayant misé 30 Gallions. Dans le train, un petit rapprochement va s'effectuer entre les deux préfets... qui ne sont autres que Drago et Hermione...

Bonne lecture ! =)

________________________________________________________________


Drago continuait de fixer Hermione. Finalement, il s'enleva d'elle, le visage encore tout rouge. Il venait de se relever quand Hermione éclata d'un rire sonore. Drago sursauta, surpris :

Drago : Quoi ?
Hermione : - ahahah - Malefoy - ahahah - si t'avais vu ta tête - ahahah - !
Drago, pensant : C'est pas à elle de dire ça !

Hermione venait de retourner sur sa banquette et remit son iPod à fond. Drago était là, encore sous le choc de n'avoir rien pu répliquer. Il voulait ouvrir la bouche quand il entendit la porte claquer.

McGonagall : Bonjour, chers préfets-en-chef. J'ai le plaisir de vous rappeller que cette année, uniquement cette année, vous partagerez votre chambre, votre salle de bain ET votre salon.

Hermione chantonnait tranquillement, n'ayant pas entendu le professeur arriver.

McGonagall : Miss Granger, pouvez-vous répeter ce que je viens de dire ? MISS GRANGER !
Hermione : Hein ? Ah euh, ah oui, vous avez dépassé vos limites aisément, facilement...
Drago : AHAHAHAH

Hermione lui jeta un regard noir et fit mine de se trancher la gorge. Drago s'arrêta net, surpris d'une telle force de caractère.

McGonagall : Bon, oublions cela, Miss, et retirez ces drôles de bouchons. (Hermione retira ses écouteurs, gênée) mais la prochaine fois, Miss, cela vous vaudra des points, est-ce bien clair ?(Hermione hocha la tête.) Je disais donc, vous partagerez votre chambre, votre salle de bain ET votre salon.
Hermione : ... je pourrais jamais Madame, s'il vous plaît !
Drago, pensant : Bon au moins, ça pourra m'aider.
McGonagall : Non, Miss, jamais, on ne change ce que désire le professeur Dumbledore, ceci serait outrage à sa mémoire... voulez-vous vraiment l'importuner comme cela ?
Hermione, penaude : Non, bien sûr que non, Madame.
McGonagall : Ensuite, vous devrez organiser les bals, faire trois rondes chaque semaine, ensuite chaque soir, vérifier les présences, et effectuer un tour à l'infirmerie.
Hermione et Drago : Oui, madame.
McGonagall : Sur ce, bonne fin de trajet, et n'oubliez pas, je sais très bien que vos relations n'ont jamais été des meilleures, mais je sais aussi que vous ferez preuve de sagesse, et je sais aussi comment le savoir. Je vous expliquerai tout à l'heure à mon bureau. En revanche, si je vois que vos relations empirent, je prendrais mes mesures. Vous feriez mieux de vous changer, c'est bientôt la fin de la route. Au revoir, chers Préfets.
Hermione : Au revoir Madame.
Drago, tout bas : Casse-toi, vieille chouette !


Hermione chercha une porte, du genre une salle de bain. Inquiète, se demandant si elle laisserait vraiment son pire ennemi l'observer se changer. Elle se retourna vers Drago, d'un air méchant qui signifiait sûrement qu'elle allait se changer, et conclusion qu'il devait quitter le compartiment. Il lui renvoya un regard du style : "jamais". Hermione leva les yeux au ciel, et commenca à retirer son tee-shirt. Drago souriait narquoisement.

Hermione : Retourne-toi, tu vas avoir une attaque.
Drago : Tu parles, j'veux juste voir ce que ça fait de voir un mutant se déshabiller.
Hermione : C'est déjà plus joli que t'observer. D'ailleurs, mes yeux me brûlent, j'ferais mieux de me retourner.
Drago : ...
Hermione, amusée : Hermione : 2, Drago : 0.
Drago : Gna gna gna.

D'un air boudeur, il sortit du compartiment. « Vraiment jolie, pensa-t-il ... Attend, une sang-de-bourbe jolie ? Tu deviens complètement con, mon pauvre Drago. » De son côté, Hermione avait fini de se changer. Elle ouvrit la porte, et dit à Drago de rentrer.

Hermione : Malefoy, c'est bon. Malefoy ? Malefoy ? MALEFOY !
Drago : Hein ? Euh ... oui c'est moi.
Hermione : Vas'y, rentre, c'est bon.
Drago : Moui, moui.
Hermione, pensant : Complètement abruti, ce mec.

Le Poudlard Express venait de s'arrêter, Drago venait juste de finir de se changer.

Hermione : Tu peux m'aider à prendre mes valises ?
Drago : Ahah, la Sang-de-Bourbe n'arrive plus à porter deux sacs ? Pauvre chérie.
Hermione : Bon, dis-moi, tu veux un plâtre, ou bien ? Aide-moi, imbécile.
Drago : D'accord, d'accord.
Hermione, pensant : Une petite évolution du côté de Malefoy, je note.

Il venait de poser la dernière valise par terre. Hermione remercia Drago... en lui posant une bise sur la joue.
Celui-ci rougit intérieurement pendant qu'Hermione se sauvait du train en se demandant quel geste elle venait de faire. Si elle avait vu la tête de son ennemi... elle en serait tombée à la renverse. « Il est si mignon, j'ai pas pu résister, pensa-t-elle. »

Ils étaient maintenant dans la Grande Salle. Tous les élèves écoutaient patiemment la directrice Minerva McGonagall, qui prononçait le discours de bienvenue.

McGonagall : Nous finirons donc ce discours en portant un hommage à notre ancien directeur, Albus Dumbledore.

Toute l'école se tut, baissant la tête, triste vers les tables en bois.

McGonagall : Nous pouvons commencer la répartition.

Choixpeau magique :
Je n'suis pas d'une beauté suprême
Mais faut pas s'fier à ce qu'on voit
Je veux bien me manger moi-même
Si vous trouvez plus malin qu'moi.
Les hauts-d'forme, les chapeaux splendides
Font pâl'figure auprès de moi
Car à Poudlard, quand je décide
Chacun se soumet à mon choix.
Rien ne m'échappe rien ne m'arrête
Le Choixpeau a toujours raison
Mettez-moi donc sur votre tête
Pour connaître votre maison.

Si vous allez à Gryffondor
Vous rejoindrez les courageux, Les plus hardis et les plus forts
Sont rassemblés en ce haut lieu.
Si à Poufsouffle vous allez, Comme eux vous s'rez juste et loyal
Ceux de Poufsouffle aiment travailler
Et leur patience est proverbiale.
Si vous êtes sage et réfléchi
Serdaigle vous accueillera peut-être
Là-bas, ce sont des érudits
Qui ont envie de tout connaître.
Vous finirez à Serpentard
Si vous êtes plutôt malin
Car ceux-là sont de vrais roublards
Qui parviennent toujours à leurs fins.

Sur ta tête pose-moi un instant
Et n'aie pas peur, reste serein
Tu seras en de bonnes mains
Car je suis un chapeau pensant !


Choixpeau Magique : Vanina Alarson !

Une jeune fille de peau mate s'avança vers le Choixpeau. Elle avait des cheveux châtain clair, des yeux verts et était assez petite de taille. Anxieuse, elle posa le Choixpeau sur sa tête.

Choixpeau Magique : Tu as beaucoup de courage, jeune fille... tu mérites donc d'aller à...GRYFFONDOR !

La table des Gryffondor se mit à produire un vacarme insoutenable. Tous les Gryffondors tambourinaient sur la table, hurlaient, et finalement, Vanina rejoint la table des Gryffondor, gênée, mais souriante. Elle prit place à côté d'Hermione.

Hermione : Ne t'inquiète pas, c'est toujours comme ça, mais ils ne sont pas méchants.
Vanina : Merci... je veux pas être indiscrète, mais c'est quoi ça ?

Elle indiquait de son index l'enseigne de préfet d'Hermione.

Hermione : Ah ça, c'est pour indiquer que je suis préfète, et c'est moi qui vous raccompagnera dans les dortoirs, le soir.
Vanina : Ah d'accord. Et t'as d'autres machins comme ça ?
Hermione : Non, mais il y a d'autres personnes qui possèdent cet objet. Comme lui par exemple.
Vanina : C'est qui ?
Hermione : Malefoy, un imbécile complètement imbus de sa personne. Je te conseille de ne pas traîner avec lui, d'ailleurs !
Vanina : Promis, j'y penserai. Et... pourquoi il vient vers toi, alors ?
Hermione : Oh non.

En effet, Drago marchait vers la table des Gryffondors.

Drago : La répartition est finie, Granger, faut qu'on aille dans le bureau de McGo.
Hermione : Mouais, j'arrive. Bon, eh bien, à plus Vanina ! Et, les garçons, prenez bien soin d'elle.
Harry et Ron : D'accord !

Hermione se levait de son bureau, et suivit Drago. Ils arrivèrent devant le bureau. Drago toqua au tableau.

McGonagall : Entrez.

Ils entrèrent. Un tableau de plus était présent. Dumbledore souriait amicalement.

McGonagall : Comme je l'avais déjà dit, tout sera commun cette année.

Hermione et Drago jetèrent un regard chargé de reproche au tableau de Dumbledore... qui se contenta de rire silencieusement.

McGonagall : S'il te plaît, Albus. Bien, comme vous le savez, vous n'avez pas pu manger... et j'en suis désolée. Donc votre diner sera servi dans VOTRE appartement.

Elle faisait exprès d'appuyer sur ces mots, ce qui faisait fulminer Hermione.

McGonagall : Pour terminer, je voudrais souligner que pour observer vos relations, un tube est collé au mur du salon. Il est rempli de paillettes. Le remplissage de ce tube dépend de vos relations. Si jamais ce tube est complètement vide, je prendrais des mesures. Si les paillettes débordent, ou si jamais le tube est beaucoup rempli, vous rapporterez des points à votre maison. Vous pouvez rejoindre vos appartements. Vous avez également le choix du mot de passe. Bonne nuit, jeunes gens.

Hermione et Drago : Merci Madame. Au revoir Madame.

Ils venaient de grimper les derniers escaliers, et arrivèrent devant le tableau. C'était un lion, qui grognait en face d'un serpent, qui hérissait ses écailles. Ces derniers prirent la parole.

Lion et Serpent : Mot de passe ?
Drago : Charme, capote, préservatif... tu veux quoi Granger ?
Hermione : Soit livre, soit phénix. Mais jamais, au grand jamais, un de tes mots remplis de perversité.
Drago : Bon... beauté.

Hermione rougit.

Drago : Comme je vois que ça ne te dérange pas, le mot de passe est donc : Beauté.

Lion et Serpent : D'accord, entrez, et bon séjour.

Le tableau pivota. Hermione entra dans l'appartement suivie de Drago. Devant eux, une grande table blanche, avec des bordures or et argent, avec deux fauteuils rouge et vert, plus un canapé rouge ayant des accoudoirs argent, et un autre canapé vert avec des accoudoirs or. Ils étaient émerveillés devant la beauté de cette salle. Sur la table, sur un socle, se trouvait le fameux tube à paillettes. Il était vide pour l'instant.

Drago : Eh bien je pense qu'il faudra faire des progrès d'entente.
Hermione : Je suis d'accord. Autant commencer maintenant... on oublie les insultes ?
Drago : Je vais essayer.
Hermione : Pour ma part... on verra hein !

Elle se mit a rire sous l'oeil amusé de Drago.

Drago : En attendant, Granger, je crève la dalle. Et si on allait manger ?
Hermione : Pareil pour moi.

Drago donna un coup de sa baguette sur la table qui se remplit de nourriture.

Hermione : Bon appétit !
Drago : Toi aussi, Granger.

Pendant que Drago attaquait son plat de pâtes, Hermione tourna la tête vers le tube. Des paillettes voletaient et allèrent se poser au fond.



________________________________________________________________

Voilà... c'est fini pour l'instant - mouahaha -
Bref dites moi ce que vous en avez pensé...

25 Com's pour le prochain chapitre =)

sofilie : C'est gentil =)
Bisouuuus (K)_

Fic : Drôle de tube... - Chapitre 3 : Première Journée (Partie 1). 30/10/2008

Résumé du chapitre précédent - [ Arrivée et Tube à Paillettes ] -

Hermione commence drôlement son début d'année... elle se fait ridiculiser par McGonagall. Avec Drago qui rigole à chaque fois... mais il a sûrement bien compris que cette année elle serait sans pitié. Hermione fait la connaissance d'une première année sympathique du nom de Vanina. Dans le bureau de McGonagall, ils découvrent l'existence du Tube à Paillettes, qui permet de suivre l'évolution de leurs relations... qui vont être forcées à grimper vers le haut... Drôle d'année en perspective !

______________________________________________


Drago : Bon, Granger, j'ai fini, c'est toi qui fera la vaisselle, ok ? Bonne nuit.
Hermione : D'accord. Recurvite !

Elle fit tinter sa baguette, et les assiettes allèrent se nettoyer d'elles mêmes.

Hermione : Heureux ?
Drago : Pfffffff... vraiment pas marrante.
Hermione : Je vais prendre ma douche, Malefoy, et tâche d'aller dormir.
Drago : Ah ? J'ai besoin de me rincer... les yeux, je viens avec toi.
Hermione : Pas question ! Dis-moi, Malefoy, tu veux une baffe, ou bien ?
Drago : Moué...

Il ronchonna et alla dans leur chambre.

. Point De Vue Hermione .


Enfin tranquille ! Fait vraiment chier ce mec ! Bon, je file sous la douche... je retire mes habits... je m'apprêtais à retirer mon soutien-gorge quand soudain j'entends une porte claquer... celle de la chambre.

??? : C'est que j'arrive au bon moment, dis donc !
Moi : Mais Malefoy tu fais vraiment chier, tu changeras donc jamais ?!
Malefoy : Ha mais pour ça je préfère ne jamais changer... Et crois-moi, toi aussi tu vas préférer cela.

Il me détaille de haut en bas. Je me recule, et il avance de façon perverse... Je sens le carrelage froid du mur. Malefoy est devant moi. Il ceinture mes bras en haut de ma tête... Tiens, il me dévore des yeux... Je ne le laisse pas si indifférent que ça... Je devrais sûrement en profiter...


. Point De Vue Drago .


Les bras en haut de la tête, la sang-de-bourbe me regarde... pas avec le même regard de d'habitude... une nuance de défiance... pourquoi ?

Granger : Ben tiens Malefoy, depuis quand on tremble devant une fille ?

Je lève les yeux... bordel ! Mes poignets tremblent... Elle se moque... Granger se moque là ! J'appuie sur ses poignets.

Granger : AÏE ! Mais ça va pas espèce de fouine ?
Moi : Ah bon ?

Je lui attrape les bras et je la retourne. Putain le dos qu'elle a pas ! Je m'approche...


. Point De Vue Hermione .


Mais il fait mal ! Il fait quoi la ? En plus ce carrelage il est moche ! Je le sens se coller à moi... il est vraiment lourd ! Ah, j'ai une vanne xD

Moi : Dis-moi Malefoy, t'as grossi pendant les vacances ?
Malefoy : Hein quoi ?


. Point De Vue Drago .


Mais elle me sort quoi là ? Bon tant pis on va essayer quelque chose... franchement j'ai rien là...

Moi : Aïeeeee ! Mais ça va pas ou quoi !

Elle vient de m'enfoncer ses deux coudes dans le ventre. Putaiiiin qu'est-ce que ça fait mal ! Je l'entends qui rigole... Mon ventreeee... J'vais l'attraper demain j'ai trop la flemme là... elle va souffrir demain.


. Point De Vue Narrateur .


Drago attrapa son ventre et hurla de douleur. La jeune fille se mit à rire, rire, sans s'arrêter... elle n'en pouvait plus. Quand Drago l'attrapa par les hanches et l'amena à lui.

Drago : Attention Granger, quand on se frotte, on se pique.

Il avait dit ça sensuellement, tellement que quand elle entendit ces menaces elle s'arrêta, surprise.

Hermione : Oui bon c'est bon, c'était marrant, mais va t'en maintenant.

Elle leva sa main vers la tête de Drago. Il ne se le fit pas dire deux fois. Il détala vers la chambre. Hermione entra dans le bain et se détendit. 3O minutes plus tard, quand elle en sortit, elle se rendit compte que ses habits n'étaient pas là où elle les avait posé. « Encore un coup de Malefoy, pensa-t-elle... Heureusement que nos valises sont au salon ! Pour une fois que sa flemme aura été utile... »
Elle alla dans le salon, une serviette de bain sur la taille. Elle ouvrit ses valises et se changea. Elle prit ses valises et entra dans la chambre.

Hermione : ...
Drago : A ce que je vois, j'te fais de l'effet, Granger !
Hermione : Et inversement, le mini est aussi réveillé.T'aurais pas dû te mettre qu'en caleçon.
Drago : Hein ??? Oh merde... (tout bas) t'inquiètes pas, t'en profiteras aussi...
Hermione : Quoi ?
Drago : FFeur...
Hermione : C'est gratuit pour les chauffeurs, c'est une blague moldue, tu ne t'abaisserais pas à ça, quand même !
Drago : Mouais, mouais...
Hermione : Hermione : 3 , Drago : O ! Ahahah
Drago : Ouais si tu le dis...
Hermione : Bref, bonne nuit, Malefoy...

Elle se glissa dans les draps, et rejoignit les Bras de Morphée. Drago alla s'allonger dans l'autre lit, sauf que lui, il ne trouva pas le sommeil... il repensait à Hermione... Hermione... elle était si belle cette année, si bien formée...



Le lendemain, Hermione était déjà debout, alors que Drago dormait à poings fermés. Elle le secoua, sans résultat...

Hermione : Malefoy ! MALEFOY !
Drago : Fiche-moi la paix, Granger !
Hermione : Tant pis pour toi ... Aguamenti !

Aussitôt, une gigantesque vague sortit de la baguette d'Hermione, et alla s'écraser sur la tête de Drago. Celui-ci réagit au quart de tour. Il plaqua Hermione contre le mur... celle-ci se contenta de rire. Il ne comprit pas pourquoi. Ses bras glissèrent du corps de la jeune fille, qui s'échappa en riant. Il se promit de se venger d'elle.

Mais dans les escaliers, Hermione se prit comme du sable dans les yeux. Elle les ouvrit et vit des paillettes qui lui chuchotaient gentiment : « On oublie les disputes envers son ennemi ! Promis ? » Hermione chuchota : Juré... les paillettes lui répondirent que c'était sage de sa part...

Paillettes : Nous allons nous reposer dans le tube... mais sache que c'est ta dernière chance... d'accord ?
Hermione : D'accord... merci !

Plus loin, d'autres paillettes soufflaient la même chose à Drago... qui se contenta de les décaler d'un geste nonchalant.

Paillettes : Nous reviendrons.
Drago : Oui, oui, c'est ça.

Dans la Grande Salle, ils déjeunaient tous ensemble. A la table des Gryffondors, l'ambiance était joviale, tout le monde était de bonne humeur.

Harry : Alors Mione, c'est qui l'homologue ?
Hermione : Devine...
Ginny : Zabini ? Parkinson ? La copine de Chang là... euh... Marietta ?
Hermione : Il vit proche de Zabini.
Ron : Malefoy...
Hermione : Exactement.
Harry : Il ne t'a rien fait j'espère !
Hermione : Moui... on va dire ça comme ça.
Ron : Je te crois pas... il t'a fait quelque chose, hein ?
Hermione : Mais non ! Bon Ron tu me laisses tranquille, je dois aller distribuer les emplois du temps.

Hermione rejoignit la table des Serpentards.

Hermione : Malefoy !
Drago : Quoi encore ? Qu'est-ce que tu veux ? Pansy lâche moi !

La concernée s'exécuta aussitôt et dirigea son regard vers son assiette, gênée.

Hermione : On doit aller distribuer les emplois du temps... dépêche-toi, j'ai pas ma matinée, moi.
Drago : Bon bon, pffffffff...
Hermione : Tu le sais très bien que j'ai pas envie de DISTRIBUER MES EMPLOIS DU TEMPS AVEC TOI ALORS TU BOUGE TON SALE CUL DE FOUINE ET TU ME REJOINS VITE FAIT SINON TU TE PRENDRAS LA RACLEE DE TA VIE ! COMPRIS ?
Drago : Wowowow ! On calme la vulgarité, Granger.

Hermione attrapa Drago par le col et le traîna jusqu'a la table des professeurs.

Slughorn : Eh bien, on voit que vous n'y allez pas de main morte, miss.
Hermione : C'est dans mes gênes, en effet.
Rogue : Et en effet, ceci vous vaudra 15 points pour votre vulgarité, miss Granger.

Hermione dut faire un effort considérable pour ne pas mettre un poing dans la tête de Rogue. Drago riait en silence et réajustait le col de sa chemise. Elle lui jeta un regard noir auquel il répondit par un sourire narquois. McGonagall donna à Hermione les emplois du temps.

Hermione : Bon, je fais Gryffondor et Serdaigle, et toi tu fais Serpentard et Poufsouffle.
Drago : Oui maman.
Hermione : Ta mère elle va t'en foutre une tu vas voir.
Drago : C'est bon j'me calme.

Les emplois du temps distribués, ils retournèrent s'assoir. Pratiquement tous les cours étaient en communs, et la plupart réunissait les Gryffondors et les Serpentards.

Drago : Pfft, deux heures de Potions avec les abrutis... t'y crois vieux ?
Blaise : Franchement ? Non.

De l'autre côté, l'ambiance n'était pas mieux.

Hermione : Mais bordel, j'y crois pas !
Ron : Et avec Rogue, en plus !
Hermione : Tant pis il faut y aller, les garçons !
Harry, Ron, Neville : Fouuuuuuuu, la flemme !
Hermione : Bon, vous vous levez ou je vous retire 2O points, compris !
Harry : C'est bon Mione.



Ils étaient en bas devant les cachots, quand arriva la clique des Serpentards.

Pansy : C'est magnifique, dites donc, Potty, la Belette, et la Sang-de-Bourbe !
Hermione : Tu veux que je dises quoi moi ? Regardez, un Pékinois qui se maquille ?

Ils avaient tous l'air amusés de la situation, sauf Pansy, même Drago souriait. Quand tout le monde fut rentré, Drago attrapa Hermione par les hanches.

Drago : Tu verras tout à l'heure ce qui t'attends... ça joue trop avec le feu, Granger...
Hermione : Mais je vous attends, Mr Malefoy...

______________________________________________

En espérant que vous avez aimé comme d'habitude XD
40 Com's pour la Partie 2, la ou il risque d'y avoir des chamboulements !! =P
Bisouuuuus (K)